Rechercher
  • L'historienne

Et si vos vidéos envoyaient du rêve ?

Mis à jour : févr. 13

En théorie, pour qu’une vidéo soit « percutante » et « virale » sur les réseaux sociaux, on conseille de réaliser une vidéo très courte (30s maximum sur Facebook par exemple) et découpée en 3 piliers : identification à la cible, besoin, solution. Ça, c’est la théorie…


Une vidéo de plus de 3 minutes ? Ça ne marchera jamais ! Quoique…


La créativité peut cependant repousser les frontières de la théorie. Oui, une vidéo peut devenir percutante et virale, même si elle dure 3 minutes ou plus, même si elle ne répond pas aux diktats des algorithmes. Une seule contrainte : votre vidéo devra embarquer l’internaute dans une histoire, à la manière d’un court-métrage. Que vous choisissiez un angle humoristique ou humaniste, elle devra véhiculer une émotion pour « marquer » le spectateur.

Laissez-moi vous conter l'histoire de la vidéo de La Belle au Bois d'Argent...


L’histoire de La Belle au Bois d’Argent…


Boutique de décoration, arts de la table et bijoux à L'Aigle, en Normandie, La Belle au Bois d'Argent est une invitation à retrouver nos rêves d’enfant. Dès la vitrine, on se sent happé pour découvrir les trésors mystérieux qu’elle recèle. Chaque objet réveille une émotion, un souvenir, un désir ou un rêve. Diplômée de l'école Boulle et architecte d'intérieur de formation, La Belle au Bois d’Argent, alias Claire Gagez, raconte avec talent de belles histoires à travers les décors qu'elle compose dans son magasin.

Après avoir agrandi sa surface de vente au sous-sol, Claire a souhaité réaliser une vidéo pour donner envie aux aiglons de pousser les portes de sa boutique pour faire leurs achats de Noël. L’univers des contes s’est imposé de lui-même en découvrant les mises en scène qu'elle avait réalisées.


Un scénario ? Quel scénario ?


Quand on est réalisateur, il est impensable de réaliser un film sans scénario, sans script… Et pourtant, pour le film de la Belle au Bois d’Argent, c’est ce qu’il s’est passé. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’écriture s’est faite après le tournage.


Pourquoi ? Au mois de novembre, Claire ne connaissait pas exactement toutes les dates de livraison de ses produits phares, et le film devait sortir impérativement la dernière semaine de novembre pour inciter les internautes à faire leurs achats de Noël dans sa boutique. Les arrivages se faisant tous les jours, le temps de production devait être très court. Écrire un scénario en amont basé sur des produits qui n’étaient pas en magasin, aurait obligé à faire des ajustements de scénario a posteriori.


Ceci dit, même s'il n'y avait pas de scénario, l'idée de la réalisation était actée.

À travers le regard d'un enfant, les objets prennent vie pour raconter un beau conte de Noël.

Ainsi, les plans ont été tournés une semaine avant la diffusion de la vidéo : tous les objets ont été pris en gros plans en plus de certains plans d’ensemble. Nous avons attendu la tombée de la nuit et la fermeture du magasin pour mettre en valeur les décorations lumineuses de Noël. L'idée était de s'inspirer de l'atmosphère du film La Nuit au Musée, dans lequel les personnages du musée prennent vie à la nuit tombée.


Le fils de Claire et son mari ébéniste dont l’atelier est baptisé du nom de Gepetto, ont accepté de figurer dans le film pour faire découvrir la boutique de leur Belle à travers le regard d'un enfant émerveillé par la magie de Noël et accompagné de ses parents. En effet, toute histoire est transmission, et la famille en est le premier lieu.

Une fois le tournage réalisé, il a fallu réfléchir à quel conte chaque objet pouvait faire référence. Pour ce faire, outre la réflexion en amont, rien de mieux que de faire appel à un expert en conte, élève de CE2. Ensuite seulement est venu le travail d’écriture où chaque objet a permis d’imbriquer des contes dans d’autres contes à la manière de la série Once Upon a Time. Après différentes relectures, le texte a pu être enregistré par le co-auteur de 8 ans le lendemain du tournage.


Après avoir trouvé les musiques qui habilleraient le nouveau conte fraichement rédigé et enregistré, il n’y avait plus qu’à s’occuper du montage. Au total, trois jours se seront passés entre le tournage et la « livraison » de la première version.


Quels résultats ?


Au niveau de la diffusion, le film a été posté sur Facebook le 26 novembre et a depuis atteint près de 13000 vues, une centaine de partages, 138 réactions, 38 commentaires : audience plus qu’honorable pour la page Facebook d’une boutique qui compte à ce jour 300 abonnés.

D'un point de vue commercial, Claire a eu la joie de compter de nouveaux clients qui sont venus de plus loin pour découvrir son magasin, mais aussi pour faire leurs courses de Noël dans plusieurs boutiques aiglonnes. Ainsi, cette vidéo a aussi eu un impact auprès d’autres commerçants de cette petite ville de 8000 habitants.


Quelle est la recette ?


En résumé, ce film a eu du succès pour plusieurs raisons :

  • un univers en adéquation avec la marque (La Belle au Bois d’Argent fait clairement référence au conte La Belle au Bois Dormant),

  • l’universalité de la magie de Noël et de leurs contes à travers le regard d’un enfant, qui fait appel à nos souvenirs d’enfance,

  • une famille engagée aux côtés de Claire, ce qui humanise La Belle au Bois d’Argent.


Certes, l'histoire contée est une fiction, mais l'univers est authentique et humain. Si vous souhaitez réaliser une vidéo qui ait un impact positif sur votre marque et votre chiffre d’affaires, le plus important n’est pas de copier des vidéos qui font le buzz, mais de faire ressortir avant tout ce qui fonde votre marque (votre "ADN", pour utiliser un terme galvaudé) et l’humanité qu’il y a derrière votre entreprise ou votre association. Mettez ceux qui font votre organisation à l’honneur : vos collaborateurs, vos clients ou même votre famille…


En conclusion, soyez authentiques, cohérents, humains et créatifs dans vos vidéos… et réveillez l’enfant rêveur qui sommeille en vous pour raconter la plus belle des histoires !

NB : Si vous êtes arrivé à la fin de cet article, cela prouve aussi qu'on peut écrire des articles de plus de 4 minutes sur internet qui sont entièrement lus. Merci de votre intérêt !

84 vues

Contactez-moi pour écrire ensemble vos plus belles histoires

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 - Stéphanie Ballay

Stéphanie Ballay