Rechercher
  • L'historienne

Associations confinées : quand la vidéo ouvre de nouveaux horizons

Mis à jour : mai 5


Quand le confinement a été annoncé, il y eut comme un temps de flottement dans les associations de solidarité. Aider son prochain ne faisait pas partie des cases des premières autorisations de sortie. Comment vivre dans un pays confiné quand notre lieu d'habitation est dans la rue ? Comment continuer son travail de réinsertion quand la société se ferme ?

Il a fallu sensibiliser les pouvoirs publics pour organiser la continuité des actions de solidarité malgré la nécessité de protection contre ce virus pour lequel nous ne connaissons à ce jour aucun remède. Petit à petit, les distributions alimentaires ont pu reprendre, certains lieux ont pu être adaptés ou ouverts pour pouvoir mettre à l’abris et en sécurité des personnes de la rue.


Mais « parce que l’insertion des personnes ne se limite pas a trouver un toit et un repas », certaines associations proposant des activités sportives et/ou culturelles à des personnes en situation de précarité, ont dû réfléchir à de nouvelles propositions pour maintenir le lien avec leurs bénéficiaires.

Continuer les actions de solidarité, même confinés...


C’est le cas d’Un Ballon pour l’Insertion. Le but de l’association est de remettre en mouvement des personnes en situation de précarité éloignées de la pratique sportive, afin qu’elles reprennent confiance en elle, et qu’elles (re)prennent soin d’elles-mêmes. En temps normal, l’association organise :

  • des séjours sportifs, culturels et de bien-être au Centre Sportif de Normandie,

  • des séances sportives deux fois par semaine à Paris,

  • des événements sportifs…


Garder le lien par la vidéo ?


Confinement oblige, l'association a dû trouver une autre solution pour maintenir le lien avec les personnes qu’elle aide, afin qu'elles ne perdent pas le bénéfice des efforts déjà réalisés. Deux fois par semaine, les coachs de l’association proposent des séances sportives depuis leurs lieux de confinement sur la chaîne YouTube, pour les bénéficiaires.

Le sport étant universel, vous pouvez vous aussi suivre les séances sportives confinées des coachs sportifs de l’association en vous inscrivant à leur page YouTube !



Comment produire des vidéos avec peu de budget ?


Quand on est une petite association, il est nécessaire de pouvoir communiquer pour montrer l'utilité de ses actions, et ainsi obtenir plus facilement des financements. Paradoxalement, la communication a aussi un coût qui peut vite gréver le budget.

La solution choisie par Un Ballon pour l'Insertion est basée sur l'authenticité et la simplicité : les acteurs et les bénéficiaires de l'association filment ce qui se vit lors des différents événements, dans le respect du droit à l'image de chacun. Chaque image est une preuve de ce qui se vit à travers les actions d'Un Ballon pour l'Insertion.  Si elle tremble, si le son est mauvais sur une prise, cela démontre davantage l'authenticité de celle-ci. Les images sont ensuite confiées à une monteuse (votre humble servante) qui se charge de garder l'esprit authentique, "fait-maison", humain et bienveillant inhérent à l'association. Chaque montage raconte l'histoire qui s'est vécue lors du moment filmé.


Dans le cadre des séances sportives confinées, l'esprit de l'association reste le même : c'est de l'auto-production avec ses imperfections au niveau de l'image, mais surtout avec le professionnalisme, l'humanité et l'authenticité des coachs que les bénéficiaires connaissent bien et apprécient.  



En attendant, si vous aussi vous souhaitez communiquer avec authenticité et simplicité sur vos actions :

avez-vous pensé à tourner vous-même vos images et à les confier à un monteur ?
17 vues

Contactez-moi pour écrire ensemble vos plus belles histoires

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 - Stéphanie Ballay

Stéphanie Ballay